La musique

Ecole de Musique / Kas A Barh / Tous en Choeur / La chorale Kanérion Er Skorv

Ecole de Musique (de la Communauté de Communes) :

L'Ecole de Musique est créée en 1985 par la réunion en Sivu des communes de Calan, Inguiniel, Lanvaudan et Plouay.

Pendant 6 ans, les effectifs vont se maintenir autour d'une cinquantaine d'élèves.

A la rentrée de 1992, la structure d'enseignement va posséder des locaux propres à l'enseignement de la musique. L'école connaîtra une croissance importante puisqu'elle passera à 80 élèves.

Cette croissance va se poursuivre d'année en année. Puis à partir de 1995, afin de répondre aux souhaits des habitants, les élus instaurent une politique de délocalisation en ouvrant des antennes dans plusieurs communes. Ainsi, des antennes sont crées à Inguiniel et Bubry.

A la rentrée de 1996, la commune de Quistinic vient à son tour rejoindre l'ensemble des communes du Sivom.

A la rentrée de 1997, en coopération avec le Bagad de Saint Yves-Bubry, un département de musique traditionnelle est ouvert. Ce département regroupe l'enseignement de la harpe celtique, l'accordéon diatonique, la bombarde et la cornemuse.

Actuellement les effectifs sont supérieurs à 170 élèves, dont 35 sur l'antenne de Bubry et une quinzaine sur Inguiniel.

Plusieurs départements : musique classique, musique traditionnelle en coopération avec le Bagad de St Yves-Bubry, musique de jazz, musique moderne, chants et chorales, jardin musical, formation musicales.
Les instruments pratiqués :

  • piano,

  • harpe celtique,

  • accordéon diatonique,

  • trompette,

  • flûte traversière,

  • clarinette,

  • guitares classiques, moderne et basse,

  • bombarde,

  • cornemuse,

  • saxophone,

  • violon, alto, violoncelle.

Les cours sont également ouverts aux adultes.

Des ensembles sont crées : RockCeltique, Saxophones, Guitares, etc...

Retour

Kas A Barh :

L’accordéon diatonique possède ses adeptes à Plouay. En effet, 23 élèves pratiquent régulièrement cet instrument au sein de l’association KAS A BARH sous la direction de Magali LE SCIELLOUR qui délivre son savoir en la matière à une bande de passionnés. Quelques « mordus » de l’accordéon diatonique se sont rassemblés autour de cet instrument qui procure beaucoup de plaisir et permet une rapide progression à condition toutefois de travailler dur et de s’entraîner. Un accordéon, c’est bien, mais accompagné d’une bombarde c’est mieux. C’est pourquoi le groupe a commencé l’an passé à pratiquer la flûte Irlandaise, un instrument qui pour débuter ne demande qu’un investissement de quelques francs. Jérôme PALARIC, l’initiateur de cette idée fait partie du Bagad de St Yves BUBRY. Il propose donc depuis le mois d’octobre 97 d’apprendre cet instrument avant d’attaquer la bombarde, un instrument qui sonne bien avec l’accordéon diatonique. Cette idée permettra à terme et suivant la volonté des élèves de jouer en couple et même d’animer une soirée. Des idées plein la tête, le groupe envisage dès à présent de créer une section « flûte traversière en bois », l’authentique, la vraie, la traditionnelle. Bruno ROBIC est président de l’association.

Avec la danse Bretonne :

Ils sont plus de 70 danseurs de tous âges à se retrouver chaque mardi à la salle d’animation du Véloparc où se déroulent les cours de danse Bretonne animés par Maryse LE PEN. Phénomène de mode ou simplement envie de danser sur des musiques traditionnelles, le succès de ces cours du soir répond à un réel besoin des uns et des autres. Les cours ouverts à tous sans distinction d’âge ni de sexe permettent une progression assez rapide à condition d’une certaine assiduité. Théoriquement les cours sont scindés en deux groupes, les débutants d’une part, les confirmés d’autre part et ce, un mardi sur deux. La réglementation n’est pas rigide et chacun fait comme il l’entend, progressant à son rythme. Des sorties « pédagogiques » dans les festou-noz du secteur donnent l’occasion de mettre en pratique les pas appris lors des séances d’entraînement. Une fois par mois, les joueurs d’accordéon diatonique du groupe KAS A BARH viennent jouer les airs appris aux répétitions donnant ainsi aux cours de danse un petit air de fête.

Retour

Tous en Choeur :

L’association " Tous en Choeur "  a rejoint les quelques 73 ou 75 associations qui font de Plouay une ville dynamique. La pratique du chant choral est l’objet de cette association présidée par Sylvie PERESSE. Élisabeth ROUSSEAU une jeune femme de 20 ans assure la direction d’un ensemble vocal dont les membres ont pour but " de se faire plaisir, chanter ensemble une fois par semaine et apporter de l’émotion et de la bonne humeur à ceux qui en ont le plus besoin ". Très éclectique, le répertoire va de la variété au classique en passant par les mélodies bretonnes, anglaises, italiennes etc.... Celle ci est ouverte à tous, aucun niveau musical n’est exigé, ni aucune expérience en pratique vocale. Élisabeth ROUSSEAU enseigne également pour le plaisir faisant partager des connaissances acquises sur le terrain et au conservatoire de VANNES. Son seul but, donner l’envie de chanter. Les répétitions ont lieu le vendredi soir de 20h30 à 22h30 dans une salle du restaurant les 3 châteaux.

 

Retour

La chorale Kanérion Er Skorv :

La chorale Kanérion er Skorv que chacun d'entre nous a pu apprécier lors de différentes manifestations organisées à Plouay et ses environs est composée d'une cinquantaine de chanteurs de 12 à 72 ans.

La mission culturelle du groupe se traduit chaque année par la participation a plus d'une vingtaine de manifestations et déplacements pour des concerts ( festival des 7 chapelles et festival interceltique ). A noter également une participation au choeur départemental.

En 97, L'année du XXième anniversaire de la chorale Kanerion er Skorv a été marquée par 25 productions, les 4 plus importantes étant celles réalisées en collaboration avec les choeurs et l'orchestre de l'ENM de Lorient. Outre ces quatre représentations à Lorient, Pont-Scorff et Plouay, plusieurs concerts ont marqué la vie de la chorale Plouaysienne : concerts à St Philibert, Inguiniel et Küps (dans le cadre du jumelage), Messes Bretonnes (festival des 7 chapelles à Guidel, festival interceltique de Lorient, centenaire de J.P. CALLOC’H à Ste Anne d'Auray). A noter également la participation de la chorale à la fête de la musique dans les communes du canton. Le programme proposé est très varié allant d'oeuvres de la renaissance, du classique, au traditionnel en passant par des chansons d'aujourd'hui.

La qualité du spectacle s'explique par des séances de formation données par le Centre d'Art Polyphonique de Bretagne venues compléter le remarquable travail du chef de choeur.

Retour